Le Parcours : Du Guatemala à la latitude zéro - Il n'y a plus de saison !


Ligne de l'équateur

Les saisons ne sont plus. Tout du moins, elles sont totalement incompréhensibles entre l’Amérique Centrale et le Nord de l’Amérique du Sud car différentes de celles que nous connaissons sur le vieux contient et mon être s’en trouve perturbé. Le monde est si grand et si dense, s’adapter à lui est un leurre. Le monde, nous le subissons. Alors, l’espace d’un instant, un instant seulement, celui de penser à vous tous et à la France depuis l’autre bout du monde, une certaine nostalgie me fait rappeler la douceur de notre pays et je me sens si mal d’être si loin de lui et de mes proches. Je ne m’inquiète pas de mon