Premières nouvelles mouvementées

On aurait souhaité vous écrire dans d'autres circonstances, mais ne soyons pas si pessimistes ! On a évité le pire.

Au beau milieu de la Dalton Highway, première grande étape de notre aventure, Sophie a été victime d'un accident assez malheureux.                                       

 

 

 

 

Contrairement à ce que l'on avait lu, nous n'avons pas croisé 200 camions par jour, c'était plutôt entre 0 et 20. Et à chaque fois, des deux côtés beaucoup de précautions étaient prises. Nous ralentissions ou bien nous nous arrêtions totalement de rouler pour laisser passer les camions, qui eux également ralentissaient afin de ne pas nous arroser de graviers.

 

 

La route est plutôt conforme à ce que l'on s'imaginait. Du gravier, des cailloux et parfois du bitume mais cela reste assez rare. Une oasis de confort dans un désert de rocaille !

 

 

 

 

Un désert, c'est bel et bien le bon mot pour qualifier cette partie de l'Alaska! Il n'y a aucun réseau téléphonique, aucun village, aucune âme qui vive. Seulement un gros tuyau qui fait plus de mille kilomètres dans lequel s'écoule l'or noir de l'Alaska. 

 

 

 

On vous a dit qu'il n'y avait personne ? Bon on ne vous dit pas toute la vérité. La taïga, la toundra et les Brooks Range sont le berceau d'une multitude d'espèces sauvages incroyables. Nous avons croisé la route d'un "pizzly" (né d'une rencontre entre un ours polaire et un grizzly), mais on n'a pas trop souhaité prendre le temps de sortir l'appareil photo, nous étions assez proche ! La sagesse nous a plutôt indiqué le chemin de la fuite.

En revanche, nous avons pris le temps de prendre en photo ce joli et bien imposant boeuf musqué - Musk ox en anglais. Nous avons également eu la chance de croiser des rennes, des aigles, des gros écureuils, et des élans.

 

 

 

Nous n'avons jamais eu aucun soucis avec les ours - en ce moment, la presse locale ne fait état que d'accidents mortels avec des ours - nous faisons suffisamment de bruit pour avertir la faune locale de notre arrivée et notre volonté de rester en vie !

 

 

 

En revanche, nous en venons à ce septième jour de vélo sur la Dalton Highway, Sophie a été moins chanceuse en ce jour de solstice d'été.

 

Nous étions en pleine descente sur une route bitumée, parfaite, droite, au beau milieu de nulle part, quand un camion s'apprête de l'autre côté à entamer la montée de cette petite colline. Nous ralentissons un peu mais la route est suffisamment large pour trois, alors nous avançons. Du côté du camion il y a une partie non bitumée pleine de graviers, de notre côté une belle route lisse.

Au tout dernier moment, le camion décide de se déporter sur notre côté, se met en plein milieu de la route sans clignotant et effraie Sophie. Elle se prend une belle vague de graviers dans la figure, perd le contrôle de son vélo et finit par rouler sur un énorme nid de poule qui la fait tomber de son vélo sur la tête lourdement. Heureusement que l'on porte nos casques!!!! Sans eux, on ne sait pas quel diagnostiques les médecins auraient pu faire... On ne préfère même pas y penser. Voici quelques photos du casque de Sophie pour en témoigner.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une semaine vient de s'écouler depuis l'accident et Sophie a une épaule fracturée mais qui va se remettre toute seule sans besoin d'opérer. Une chance ! 6 semaines d'arrêt au total sont nécessaires. Alors nous allons en profiter pour nous reposer, profiter de cette Alaska accueillante qui nous ouvre grand ses bras et vous tenir au courant de nos péripéties à pied à défaut de pouvoir rouler avec nos vélos.

 

Le vélo de Sophie doit d'ailleurs faire un tour chez le docteur mais on a le temps pour le réparer !

 

Prenez soin de vous, nous on fait notre max !

 

 

 

 

 

 

Please reload

Please reload

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com